Actualités

Pour plus d’informations, contactez directement l’association organisatrice dont les coordonnées se trouvent toujours en fin de présentation.

Abonnement par fil RSS

Suivez-nous

La CODE recrute ! Retrouvez l’offre ici pour un poste de collaborateur·trice à temps partiel et postulez sans tarder (date limite : 21 octobre 2019).

PDF - 245.4 ko

La CODE propose un espace bureau à louer dans le centre de Bruxelles ! Disponible depuis le 1er août 2019 !

UNICEF Belgique dit non à un retour des enfants en centres fermés ! (communiqué de presse)

Actualité mise en ligne le 9 mai 2011

Les enfants migrants ne sont pas des criminels !

UNICEF Belgique s’inquiète des récentes déclarations du Ministre des migrations et de l’asile concernant le retour des enfants étrangers en centres fermés. Dans ce cadre, UNICEF Belgique tient à rappeler que la détention des enfants en centres fermés a des effets dévastateurs sur les enfants, non seulement en raison de sa dureté et de son effet punitif, mais aussi en raison de l’indétermination et de l’isolement qui l’accompagnent.

Les conditions de vie inadaptées, l’absence de liberté, le manque d’éducation, de soins de santé adaptés, de loisirs et d’installations de jeu sont un risque majeur pour le respect des droits des enfants migrants.

En outre, pour de nombreux enfants qui sont détenus avec leurs familles, la détention a un impact significatif sur la capacité des parents à s’occuper de leurs enfants. Les alternatives à la détention doivent toujours être renforcées afin de répondre au statut de vulnérabilité des enfants.

Ci-dessous, voyez la position d’UNICEF Belgique sur la détention des enfants en centres fermés.

Attaché de presse d’UNICEF Belgique : Benoît Melebeck
- Boulevard de l’Impératrice 66, 1000 Bruxelles
- T : 02/233.37.71
- Mob : +32/476/43.08.07

En téléchargement

Les détentions des enfants migrants en centres fermés (PDF, 248.1 ko)