Actualités

Pour plus d’informations, contactez directement l’association organisatrice dont les coordonnées se trouvent toujours en fin de présentation.

Abonnement par fil RSS

Suivez-nous

En ce mois de novembre, mois anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, des dizaines de familles avec enfants dorment dans la rue à Bruxelles. Mobilisons-nous pour qu’un accueil d’hiver pour les familles soit mis en place sans délai !

Un enfant meurt toutes les 20 secondes par manque d’eau potable

Actualité mise en ligne le 18 août 2009

Selon l’Unicef, près d’un milliard de personnes sont, aujourd’hui, encore privées d’eau potable. L’organisation appelle les gouvernements à intégrer le programme WaSH (Water, Sanitation, Hygiene) dans leur agenda.

L’Unicef profite de la semaine mondiale de l’eau (16-22 août) -qui réunit, dès dimanche, à Stockholm des experts du monde entier- pour défendre son approche intégrée WaSH basée sur l’accès à l’eau potable et à des services d’assainissement, mais aussi sur la promotion de l’hygiène grâce à l’eau. L’organisation veut convaincre les gouvernements d’intégrer le programme WaSH dans les politiques nationales car elle estime que l’eau a un impact important sur la survie des enfants et sur leur développement. Elle appelle également les gouvernements à tenir compte des disparités entre villes et campagnes ou entre riches et pauvres.

Pour ce faire, elle organise une série de séminaires qui mettront l’accent sur le programme WaSH dans les écoles, son lien avec la diarrhée, son rôle dans les situations de conflits et de post-conflits et sur l’importance de son assainissement. Le programme WaSH dans les écoles vise à assurer, en même temps, l’accès à l’eau potable, à des latrines et à l’hygiène. "Grâce à ce programme, les filles ayant un point d’eau potable accessible près de chez elles seront libérées de la corvée d’eau et pourront consacrer des heures supplémentaires à l’école. Ce programme a un donc un impact positif sur la fréquentation scolaire et dans la lutte contre le décrochage", se réjouit encore l’Unicef. Pour sensibiliser le public à la problématique de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, Unicef Belgique a lancé la campagne « WaSH - Chaque goutte compte », le 22 mars dernier pour récolter des fonds afin de financer son programme. Les dons peuvent être versés au compte 000-0000055-55 libellé au nom d’Unicef Belgique, avec la mention « wash ».

La présente actualité résume l’article « Un enfant meurt toutes les 20 secondes par manque d’eau potable » publié ce 17 août 2009 sur le site www.rtlinfo.be. Plus d’information sur le site internet de l’Unicef (www.unicef.be).