Actualités

Pour plus d’informations, contactez directement l’association organisatrice dont les coordonnées se trouvent toujours en fin de présentation.

L’identification des victimes est cruciale dans la lutte contre l’esclavage moderne en Belgique

Actualité mise en ligne le 3 mars 2015

BRUXELLES (26 février 2015) – La Rapporteuse spéciale de l’ONU, Urmila Bhoola, a exhorté aujourd’hui le Gouvernement de la Belgique à renforcer sa lutte contre toutes les formes contemporaines d’esclavage en mettant davantage l’accent sur la détection et l’identification des victimes.

Urmila Bhoola (Afrique du Sud) exerce son mandat de Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines d’esclavage, y compris leurs causes et leurs conséquences depuis le 2 juin 2014. Mme Bhoola est une avocate qui travaille sur les questions internationales de droits de l’homme, d’égalité des genres et du droit de travail dans la région d’Asie-Pacifique. Elle jouit de 20 ans d’expérience en tant qu’avocate des droits de l’homme et du travail en Afrique du Sud et elle a également occupé le poste de juge au Tribunal national du travail en Afrique du Sud pendant cinq ans.