Agenda

Pour plus d’informations, contactez directement l’association organisatrice dont les coordonnées se trouvent toujours en fin de présentation.

Abonnement par fil RSS

Suivez-nous


Ce mois-ci, la CODE s’intéresse à la prévention des mutilations génitales féminines : cliquez ici !

Journée d’étude : "Les jeunes et la police : de quels droits", Bruxelles

3 février 2012

Les relations entre les jeunes et la police sont souvent émaillées de difficultés, tensions et sans doute d’une certaine appréhension réciproque. Il n’est pas rare que la police considère les jeunes comme potentiellement fauteurs de trou-bles, surtout s’ils restent en groupe et qu’ils sont bruyants ; de la même manière, les jeunes peuvent avoir tendance à voir dans certaines interventions policières, un caractère essentiellement irritant et non pas une protection.

Ces constats, qui ne sont certainement pas des généralités, font l’objet de nombreuses réflexions de la part de divers acteurs dont les Services droit des jeunes (et la Ligue des droits de l’Homme, le Délégué général aux droits de l’enfant,…).

Par contre, le droit applicable à l’intervention policière vis-à-vis des jeunes est méconnu ; et le droit positif est loin de répondre à toutes les questions qui se posent aux praticiens.

C’est sur ces derniers aspects que le Service droit des jeunes de Bruxelles et le Centre de recherches criminologiques de l’ULB entendent s’arrêter à l’occasion d’une journée d’étude : rappeler les dispositions légales s’appliquant à l’intervention policière vis-à-vis de jeunes en pointant en particulier les questions qui semblent ne pas recevoir de réponse claire.

Objectifs : Clarifier tous les aspects juridiques de la relation entre les jeunes et la police d’une manière vulgarisée pour s’adresser à un large public, composé en grande partie de non-juristes

Date :

le 3 février 2012 de 8h45 à 17h15

Lieu :

A l’Université Libre de Bruxelles, Auditoire Lameere (S.UB2-252A)

Frais d’inscription :

65 euros (comprenant une farde de documentation, les pauses café et le repas du midi) ; 10 euros pour les étudiants sur présentation d’une carte d’étudiant (sans repas).

Inscriptions et informations :

Voyez le site du Service droit des jeunes.