Actualités

Vous voulez faire passer des actualités en matière de droit de l’enfant sur notre site, contactez-nous sur info@lacode.be !

Abonnement par fil RSS

Suivez-nous

La CODE a consacré sa dernière étude aux enfants placés à l’hôpital par l’aide à la jeunesse ou un juge. Voyez notre communiqué de presse. L’étude est disponible ici. Des exemplaires papier sont disponibles gratuitement à la demande !

Des enfants avec leurs parents à la rue à la fin de l’accueil d’hiver (communiqué de presse)

Actualité mise en ligne le 19 avril 2016

Bruxelles, le 18 avril 2016.

Communiqué de presse de la Plate-forme Mineurs en exil, avec le soutien d’UNICEF Belgique et de Samenlevingsopbouw Bruxelles.

Le 25 avril 2016, il sera mis un terme à l’accueil d’hiver 2015-2016 à Bruxelles. Durant cette semaine, le Samusocial sera obligé de libérer les chambres qui sont réservées aux familles avec enfants. Une grande partie de ces enfants et parents (140 personnes), pour la plupart en séjour irrégulier, qui demeurent en ce moment dans les bâtiments de la rue royale et de la rue du petit rempart, se retrouveront de nouveau à la ruei. La Plate-forme Mineurs en exil est consternée par la situation des familles en séjour irrégulier se retrouvant sans abris au printemps et que cette situation soit identique chaque année.

La Plate-forme Mineurs en exil plaide pour le respect des droits de tous les enfants, indépendamment de leur statut administratif et migratoire. Elle reconnaît les efforts des autorités responsables qui ont organisé un accueil d’urgence l’hiver dernier afin d’éviter que des familles avec enfants ne doivent passer la nuit dehors. En même temps, la Plate-forme sollicite les autorités responsables à chercher une solution structurelle pour l’accueil et l’accompagnement des familles avec enfants tout au long de l’année. Selon la loi belge, les enfants en séjour irrégulier ont également droit à l’aide matérielle (accueil) lorsque leurs parents ne sont pas en mesure de subvenir à leurs besoins.ii

En parallèle, il est indispensable de maintenir tout au long de l’année un dispositif d’hébergement d’urgence accessible pour toutes les personnes sans abris et en particulier pour les familles avec des enfants mineurs. Ce dispositif d’hébergement d’urgence doit être accessible indépendamment de la situation de séjour des personnes qui y font appel.

Une vie incertaine dans la rue n’est jamais dans l’intérêt des enfants ; elle a un impact profond sur le développement et le bien-être général des enfants et leurs parents. Une situation de logement inadaptée rend une scolarité régulière très difficile, est souvent cause de problèmes de santé et à la base d’une série d’autres difficultés. La Plate-forme Mineurs en exil fait appel aux autorités politiques compétentes afin qu’elles cherchent rapidement une solution pour les familles qui vont se retrouver à la rue au début de la semaine prochaine. Elle demande en même temps aux ministres responsables au niveau fédéral – i.a. responsable de l’accueil des familles en séjour irrégulier (le Secrétaire d’État à l’asile et la migration Monsieur Theo Francken et le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture, et de l’Intégration sociale Monsieur Willy Borsus) et au niveau régional – i.a. compétent pour les personnes sans-abris (la Commission communautaire commune de Bruxelles-Capitale et Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée du Logement Madame Céline Frémault) d’offrir une réponse structurelle à cette problématique qui soit respectueuse des droits internationaux de l’enfant.

Pour plus d’informations : Tine Vermeiren (NDL et FR) – 02/210 94 91 – tv@sdj.be

Plate-forme Mineurs en exil, Rue Marché aux Poulets 30, 1000 Bruxelles www.mineursenexil.be

Ci-dessous : le communiqué de presse sous format pdf.

En téléchargement

Communiqué de presse PF Mineurs en exil 18 avril 2016 (PDF, 428 ko)