Construction identitaire et continuité des soins à l’adolescence

Mars 2015

Si l’adolescence normale se caractérise par une transformation des liens, l’adolescence pathologique peut se comprendre comme un échec partiel ou plus global des capacités de transformation de ces liens bien ou moins bien établis au cours de l’enfance. Les soins qui en découlent nécessitent de prendre en compte cette manière de définir la pathologie à cet âge et bien évidemment de ne pas, de façon iatrogène, renforcer par une discontinuité des soins, l’échec de la transformation de ces liens.

Alain Braconnier.

Voir aussi les autres documents du thème "Divers" :