Actualités

Pour plus d’informations, contactez directement l’association organisatrice dont les coordonnées se trouvent toujours en fin de présentation.

Abonnement par fil RSS

Suivez-nous

En ce mois de novembre, mois anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, des dizaines de familles avec enfants dorment dans la rue à Bruxelles. Mobilisons-nous pour qu’un accueil d’hiver pour les familles soit mis en place sans délai !

Ban Ki-Moon nomme Marta Santos Pais, Représentante spéciale sur la violence à l’encontre des enfants

Actualité mise en ligne le 2 juin 2009

Ce 1er mai, après de longs mois d’attente, M. Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies, a nommé, Mme Marta Santos Pais « Représentante spéciale sur la violence à l’encontre des enfants » pour un mandat de trois ans...

Cette nomination était particulièrement attendue par le monde des droits de l’enfant qui s’était mobilisé pour que soit mise en pratique une des principales recommandations du rapport mondial sur la violence contre les enfants, réalisé par le Pr. Sergio Paulo Pinheiro, présenté aux Nations Unies en octobre 2006.

La nomination d’une femme de qualité à ce poste ne peut que réjouir les personnes qui se préoccupent de lutter contre ce phénomène de violence contre les enfants et permet de penser que le rapport mondial ne restera pas au fond d’un tiroir à prendre la poussière.

L’aboutissement d’un long processus…

En 2000, le Comité des droits de l’enfant propose de mener une étude sur la violence contre les enfants. Trois ans plus tard, l’Assemblée générale fini par désigner un Expert indépendant, le Professeur Sergio Paulo Pinheiro, chargé de diriger cette vaste étude. Celle-ci fut menée dans une approche multisectorielle impliquant les gouvernements, les organisations inter-gourvernementales mais également des experts et la société civile, en ce compris les organisations non-gouvernementales.

Le rapport de cette étude ainsi que ses conclusions furent présentés à l’Assemblée générale des Nations Unies en octobre 2006 (http://www.violencestudy.org/IMG/pdf/1res_pages_2.pdf). Ce rapport a révélé l’intolérable : la violence contre les enfants est fréquente, répandue à travers le monde, affecte des filles et des garçons de tous âges, de toutes nationalités, de tous contextes sociaux et a des répercussions dévastatrices à court comme à long terme. A l’issue de son rapport, l’expert a formulé plusieurs recommandations dont notamment l’établissement d’un mécanisme de haut niveau visant à lutter contre la violence envers les enfants et veillant au respect de leurs droits.

Malgré plusieurs recommandations de l’Assemblée générale des nations Unies, il aura encore fallu près de trois ans pour qu’enfin une nomination intervienne. Ceci constitue une avancée majeure en matière des droits de l’enfant.

Une femme d’exception pour un poste à hautes responsabilités…

L’élue n’est autre que Madame Marta Santos Pais. Elle assumera la fonction de Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur la violence à l’encontre des enfants pour une période de trois ans. Titulaire d’un diplôme en droit à l’Université de Lisbonne, les arguments en sa faveur ne se comptent plus : un engagement ferme en faveur des droits de l’enfant et plus de 25 ans d’expérience dans la défense des droits de l’homme.

De 1991 à 1997, Mme Santos Pais a occupé plusieurs fonctions dont celle de Rapporteur du Comité des droits de l’enfant, ou encore de Vice-Présidente du Comité de coordination des politiques de l’enfant du Conseil de l’Europe. Entrée à l’UNICEF en 1997 comme Directrice de la Division de l’évaluation, de la politique et de la planification, elle était devenue, depuis 2001, la Directrice du Centre de recherche « Innocenti » de l’UNICEF (centre crée en 1988 ayant pour principaux objectifs d’améliorer la compréhension internationale des questions relatives aux droits de l’enfant, de promouvoir des politiques économiques en faveur des enfants et de faciliter l’application de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant). Mme Santos Pais a également coprésidé le Groupe de travail sur les droits de l’homme du Groupe des Nations Unies pour le développement.

Les bureaux de la Représentante spéciale seront basés à New-York. Elle bénéficiera d’un appui administratif de la part du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). Cet appui devrait lui permettre de remplir au mieux ses principales missions dont : promouvoir la prévention et l’élimination de toutes formes de violence contre les enfants dans toutes les régions ; identifier et diffuser les bonnes pratiques de prévention et répondre à cette violence ; stimuler les Etats membres des Nations Unies et la société civile à s’engager dans la prévention et les inciter à prendre des mesures en cas de violence ; et bien d‘autres encore.

Mme Santos Pais collaborera avec toutes les agences appropriées de l’ONU (l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé, l’Organisation internationale du travail, le Bureau du Haut Commissariat aux droits de l’homme), mais aussi avec les organes et mécanismes des droits de l’homme des Nations Unies, les Etats, la société civile et les enfants eux-mêmes afin de répondre favorablement aux besoins criants en matière de défense et de protection des enfants pour espérer parvenir à une société où le sourire de chaque enfant constituerait son seul challenge, sa seule richesse.

DEI – Belgique – section belge francophone
Rue du Marché aux Poulets, 30
1000 Bruxelles
Tél : 02/209.61.68
Fax : 02/209.61.60

Pour plus d’informations : Madeleine Genot : 02/209.61.68.